The Good Criminal

Cinéma : The goog criminal

The good criminal , un film de Mark Williams avec Liam Neeson , Kate Walsh et Anthony Ramos.

The good criminal

Dans le film The good criminal on rencontre Tom, un légendaire voleur de banque décide de se ranger et passe un deal, contre son immunité, avec le FBI qui n’a jamais réussi à lui mettre la main dessus. Il réalise vite que les Fédéraux ont un autre plan en tête : partager son butin et le faire accuser d’un meurtre. Pris au piège, pourchassé par la police et le FBI, il décide de reprendre les choses en main et se lance dans une vengeance explosive.

Source : www.allocine.fr


Attention

Ne pas lire cet article si vous souhaitez éviter d’être « spoil ».


L’ensemble des propos tenus dans cet article n’engage que moi.


Libre à vous de découvrir ce film par vous-même et de vous forger votre propre opinion.

The good criminal : un thriller mou

Ce film n’est certainement pas le film que je serais allée voir en premier au cinéma. Il avait l’air bien, mais pas incroyable et cela n’a pas loupé.

Faute de mieux après la première période de confinement, les poches pleines de ticket cinéma et peu d’activité disponible. Je suis allée voir ce film sans trop de conviction et en me disant que ce serait mieux que rien.

Les acteurs sont tous plus ou moins bon dans leurs rôles respectifs. Pour ce qui est de l’histoire ça n’a rien de fou. Dès le début, on connaît la fin de l’histoire et comment vont se dérouler les moments clé du film.

Vous parlez d’un criminel ? PAS DUTOUT ! The good criminal est la mauvaise réadaptation du nom du film pour la France. Le nom d’origine est « Honest Thief » à traduire par « Voleur honnête » et c’est largement plus adapté ! Un criminel ? Initialement, le héro ne l’est pas. Il a certe tuer des gens dans l’histoire, mais par légitime défence. Il n’est pas un  » The good criminal  » mais plutôt un « The Honnest Thief ».

Le voleur rencontre la fille de ses rêves. Pour vivre la fin de sa vie avec elle, il veut se rendre, purger sa peine et passer à autre chose.

Problème les deux jeunes du FBI veulent l’argent (du moins un des deux, le plus mauvais forcément). L’autre meurt entre temps. Tout le monde pense que c’est le voleur qui tue tout le monde alors que c’est le méchant du FBI qui tue le monde et vole une partie du fric. À la fin, le méchant du FBI se fait prendre comme un enfant qui a fait une bêtise puis le voleur part gentiment en prison. Bref pas de surprise.

La seule surprise, c’est la fille qui ne meurt pas.

Ca n’est pas extraordinaire, c’est mou, c’est prévisible, … Si je devais résumer ce film en une ligne : The good criminal est un film sympathique mais vue et revue.
Affiche The Good criminal

4 réflexions au sujet de « Cinéma : The goog criminal »

  1. Hello,

    J’ai lu le synopsis au début de ton article et j’ai eu envie de voir le film ! Je n’ai donc pas lu la suite – pour l’instant – afin de me faire ma propre idée en le visionnant 🙂

    Bises

    1. Hello,

      C’est clair que ce qu’il y « a » (coprendre AVAIT) au cinéma au moment de la sortie de ce film c’était pas foufou, …
      J’espère que lorsque nous pourrons retrouver une vie normale, nous pourrons aller au cinéma et qu’il y aura pas mal de choses à voir !

      Bises,

      Witchimimi

Laisser un commentaire